Les gants stériles

Les gants de chirurgie servent à protéger les soignants du contact avec le sang et protègent le patient des risques d’infections manuportées. Ils peuvent être en différentes matières :

  • Latex : les plus répandus
  • Polyisoprène : sous gant
  • Néoprène

Il est recommandé de :

  • Porter des gants non poudrés
  • Changer sa deuxième paire toutes les 60 à 90 minutes (quand cela est possible).
  • Changer sa deuxième paire si celle-ci est percée, même si la première ne l’est pas.
  • Changer ses gants autant de fois que nécessaire.

Le double gantage est conseillé pour limiter les risques infectieux lors d’un AES. Il permet une protection du personnel.

Technique pour enfiler ses gants :

Saisir les deux gants par la partie retournée (manchette), le plus bas possible. Glisser l’extrémité des doigts à l’intérieur du gant gauche et le pouce à l’intérieur du gant droit de façon à maintenir les deux gants d’une seule main, tout en ne touchant que l’intérieur.

Glisser la main droite dans le gant tout en veillant à maintenir le deuxième gant, toujours par l’intérieur.

Tirer au maximum sur le poignet le gant, en laissant la manchette repliée.

Mettre les doigts de la main gantée sous la manchette du gant non mit. Ne pas toucher avec le pouce la partie repliée à l’extérieur (considérée comme non stérile). Glisser sa deuxième main dans le gant.

Tirer au maximum le gant, en recouvrant bien la partie blanche de la casaque.

Crocheter la manchette sans toucher la partie intérieure avec le pouce.

Étirer le gant de la même façon que le premier en passant bien au dessus de la partie blanche.

La deuxième paire de gant se met de la même façon que la première paire pour le double gantage. Conseillé pour toutes les disciplines. En effet, le double gantage permet d’ajouter une protection barrière en cas de piqûre ou coupure et limite les conséquences des AES.

Le changement de gants s’effectue à des temps clés :

  • Après le drapage
  • Après un temps septique
  • Avant un temps très aseptique (réception d’implant prothétique)
  • Après un geste annexe
  • Après une faute d’asepsie
  • Avant la fermeture (remise au propre)
  • Toutes les 60 à 90 minutes

Vidéo : ici

Source : Ansell

Visit Us On InstagramVisit Us On Facebook