L’accueil du patient

L’accueil du patient est un moment important dans la prise en charge. Il permet de prendre contact avec le patient, de le rassurer et de vérifier tous les éléments nécessaire à sa prise en charge en toute sécurité.

Cet accueil comprend :

  • Son identification : Indiquer au patient son prénom et sa fonction. Lui expliquer que l’on va lui poser quelques questions pour sa sécurité.
  • Vérification de l’identité du patient : lui demander de décliner son nom, prénom et date de naissance en les épelant. Vérifier la présence et la concordance avec le bracelet d’identification ainsi que les étiquettes du dossier de soin.
  • Evaluer le jeun : le patient doit être à jeun depuis au moins 6 heures avant l’intervention. Dans le cas contraire prévenir l’anesthésiste rapidement.
  • Demander la préparation cutanée de l’opéré : suivant les recommandations des services +/- douche pré-opératoire, absence de bijoux, shampoing si la tête dans le champ, absence de vernis à ongle si pied/main dans le champs, absence de maquillage…
  • Prendre connaissance des allergies, des antécédents médicaux et chirurgicaux (implants en place).
  • Prendre connaissance des recommandations de l’anesthésie.
  • Vérifier l’absence de prothèses auditives/dentaires, lentilles de contact/lunettes, pacemaker.
  • Présence des bas de contention ou des compressions intermittentes.
  • S’assurer que le patient est bien informé sur l’intervention chirurgicale programmée qu’il va subir.
  • Bien confirmer le côté opéré.
  • Expliquer l’installation dans la salle d’intervention et la prise en charge anesthésique.
  • Contrôle du dossier : présence du dossier d’anesthésie, de la carte de groupe, des étiquettes, de la feuille d’admission, de la feuille de liaison service/bloc/SSPI.

Si le patient ne peut donner ces informations lui même, les rechercher dans le dossier du patient.

Ce moment permet d’évaluer l’état psychologique du patient, de le rassurer et d’évaluer son niveau d’anxiété.

Si le patient est mineur, il faudra :

  • Une autorisation d’opérer des deux parents ou des représentants légaux.
  • Une autorisation du directeur de l’hôpital.

Cette étape permet de valider la première partie de la Check-list, en collaboration avec l’équipe d’anesthésie et le chirurgien.

Visit Us On InstagramVisit Us On Facebook