La radioprotection

Site de l’Autorité de Sûreté Nucléaire : ici

La radioprotection permet de réduire ou d’empêcher les risques sanitaires liés à l’exposition aux rayonnements ionisants. Elle s’appui sur trois principes : 

  • Justification : des activités.
  • Limitation : des doses reçues. Déterminées par le décret du 31 mars 2003.
  • Optimisation : des expositions ou principe ALARA.

La personne de référence et compétente en radioprotection est appelée PCR. Il a six missions principales :

  • Evaluer les risques
  • Définir les mesures de protection
  • Optimiser le zonage
  • Assurer le suivi dosimétrique
  • Former les travailleurs exposées
  • Prendre en charge les contrôles périodiques

Les zones les plus sensibles aux rayons sont les gonades, la thyroïde,les zones d’hématopoïèse et le cristallin. Pour surveiller le rayonnement et s’en protéger, plusieurs règles et outils existent.

Le dosimètre

Permet d’enregistrer les doses reçues par l’agent. Il est porté pendant toute la durée d’une intervention utilisant un engin à rayonnement ionisant, sur la poitrine, sous le tablier de plomb, face vers l’avant. Son seuil est de 0.5 microSv. Il en existe de deux sortes :

  • Passif

Il est nominatif et personnel. Il est changé tous les 3 mois (Janvier-Mars, Avril-Juin, Juillet-Septembre, Octobre – Décembre) pour être contrôlé. Il est à surveillance et contrôle obligatoire.

  • Opérationnel

A contrôle obligatoire. Il se trouve dans les couloirs du bloc et s’active grâce au code personnel de l’agent. Il permet un contrôle immédiat de la dose reçue pendant l’intervention. En effet, sa repose sur la console permet une lecture immédiate de la dose. Il possède aussi un système d’alarme et de pré-alarme pour sensibiliser l’agent aux rayonnements reçus.

Il existe aussi des bagues pour mesurer l’exposition au rayonnement des mains des chirurgiens.

La porte / paravent plombé(e) mobile

Permet de se protéger des rayonnements ionisants. S’utilise en plus du port d’une tenue plombée.

Accessoires de table plombés

Permettent de protéger des rayonnements et de leurs répercussions.

Le tablier plombé

Existe en différentes formes : tablier couvrant l’avant seulement, tablier fermé complètement, ensemble haut et jupe … Il est plombé et permet d’arrêter une partie des rayons ionisants. Doit être porté tout au long des interventions avec engin à rayonnement ionisant.

Les conditions de stockage doivent être scrupuleusement respectées. Les tabliers doivent être suspendus, en évitant de les plier. Il est important de vérifier si les fibres de plomb ne sont pas abîmées. Pour cela il suffit de regarder le bas du tablier et de voir s’il forme des bosses (signe de l’accumulation de morceaux de plomb).

Les lunettes de protection plombées

Permettent de protéger le cristallin. 

Medicalexpo

Cependant, la meilleure des protections contre les rayonnements ionisants est l’éloignement de la source d’émission.

Visit Us On InstagramVisit Us On Facebook