Equipements de protection individuelle

Les équipements de protections individuelles permettent de protéger le porteur contre les risques liés à son environnement : expositions aux matières biologiques, aux produits chimiques, risques de projections, risques mécaniques, risques thermiques….

Au bloc opératoire, on peut trouver : 

Les gants non stériles :

Les gants non stériles permettent de protéger son porteur contre tous les risques d’expositions aux matières biologiques. Utiliser souvent pour effectuer des actes sans avoir à se laver les mains après, il est pourtant recommandé d’effectuer une friction hydro-alcoolique avant de les mettre et après les avoir enlevé. 

Pour voir l’article sur les gants stériles : ici

Le tablier :

Il permet de protéger le tenue pendant des actes tels que le rinçage des instruments ou lors d’un soin au contact d’un patient. En plastique, celui-ci est imperméable et à usage unique.

La surblouse :

Permet de protéger la tenue contre les germes lors notamment de la prise en charge de patient en isolement de contact.

Les surchaussures :

Se mettent au dessus des chaussures afin de les protéger en cas de patient en isolement de contact, en cas d’intervention avec beaucoup de perte de liquide biologique risquant de se déverser sur les pieds.

Les lunettes ou la  visière, le masque à visière, le heaume  :

Ils ont tous le même but : protéger le porteur des risques de contact avec les produits biologiques (et de contaminations) liés aux projections. 

Visit Us On InstagramVisit Us On Facebook